Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gwendal blessé le 1er mars

9 Mars 2018 , Rédigé par Claude Publié dans #navigation

Mercredi coup de fil du Port des Saintes Maries de la mer, je suis toujours inquiet quand il me contacte.

La mauvaise nouvelle tombe, les amarres de Gwendal ont cassées !

Une forte tempête le 1er mars, 65 nœuds, a provoqué de gros dégâts dans le port, Gwendal est venu taper le ponton et sa jupe est endommagée. Les techniciens du port ont ré-amarré le bateau pour le sécuriser.

Jeudi en route vers les Saintes Maries, j'ai hâte de voir les dégâts, dans ma tête tourne en boucle d'horribles images, c'est fou ce que l'on peut imaginer dans ces moments là !

Fin de journée, nous découvrons Gwendal blessé, c'est moins grave que ce que j'avais pu imaginer. Je suis soulager la jupe est bien abîmée mais l'avantage de la fibre c'est que cela ce répare très bien !

Vendredi matin, j'ai rendez-vous avec un mécanicien pour le réglage de la commande moteur. En l'attendant, j'en profite pour faire des photos de la jupe, je passe à l'avant pour faire aussi des photos des amarres cassées.

Mon regard est attiré par un chandelier qui semble plié ! Je passe à bâbord, l'horreur ! la blessure de Gwendal est bien plus grave que celle vu la veille.

Le rail de Fargue et le liston sont arrachés sur 4 à 6 mètres, l'embase du chandelier est aussi arrachée et cassée.

Gwendal est venu s'appuyer sur le bateau du voisin, il lui a abîmé gravement son liston et frotté la coque !

Les techniciens du port n'avaient pas vu ces dégâts, ils m'expliquent que mon bateau a cassé aussi le cylindre-bloc du ponton et que finalement je m'en sors assez bien !

Pour la jupe, je partage leur avis, mais pour ce qui est du Fargue la sanction est très lourde, sans compter les dégâts sur le bateau du voisin !

Bien sûr la météo a été exceptionnelle ce jour là, des vents supérieurs à 120km/h avec une très forte houle d'Est. La SNSM est sortie ce jour là pour récupérer un bateau dans la tourmente, le génois éclaté,  l'équipage a fini sa journée à l'hôpital pour forte hypothermie.

Tous les gros coups de vent viennent de l'Est.

Mon bateau était amarré, nez au vent d'Est, avec des doubles amarres tribord/bâbord, des gardes avant et des doubles amarres tribord/bâbord sur l'arrière.

Quatre des six amarres de l'avant ont cassées, la leçon que j'en tire est que je changerais mes amarres tous les trois ans. On ne mesure finalement pas assez la transformation des cordages avec le soleil, le froid, la pluie, le séchage sans compter les tractions à répétition.

Mes cordages étaient sans nul doute fragilisés même s'ils paraissaient en bon état !

Vendredi matin c'est le cycle du contact avec l'assurance, les réparateurs.....

J'ai eu un très bon accueil de la part de mon assureur, April Marine, j'ai trouvé cela agréable et réconfortant. Ma déclaration est faite !

J'ai eu aussi mon voisin de ponton pour l'informer du sinistre, il passera dans le week-end.

Samedi matin, un professionnel, avec qui j'ai déjà travaillé, passera pour me faire un devis.

Ensuite ce sera l'attente du passage de l'expert pour permettre le déclenchement des réparations.

Notre balade en mer, prévu fin mars, pour accompagner la Frégate L'Hermione tombe à l'eau, Une grand déception pour tout le monde !

 

 

rail de Fargue, liston sur 6 à 8 mètres et embase de chandelier arrachés
rail de Fargue, liston sur 6 à 8 mètres et embase de chandelier arrachés

rail de Fargue, liston sur 6 à 8 mètres et embase de chandelier arrachés

les dégâts sur la jupe !
les dégâts sur la jupe !
les dégâts sur la jupe !

les dégâts sur la jupe !

les dégâts sur le bateau du voisin
les dégâts sur le bateau du voisin

les dégâts sur le bateau du voisin

un voilier récupéré, par la SNSM des Saintes Maries, le 1er mars !!
un voilier récupéré, par la SNSM des Saintes Maries, le 1er mars !!

un voilier récupéré, par la SNSM des Saintes Maries, le 1er mars !!

Partager cet article

Commenter cet article

Saladé Alain 09/03/2018 15:22

Je suis de tout cœur avec vous face à ces gros problèmes.
Courage
Alain