Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fin d'année à bord au sec !

30 Décembre 2016 , Rédigé par Claude

 Nous sommes à bord de Gwendal.

Un nouvel an peu commun puisque Gwendal est calé sur un ber de l'aire de carénage !

Il ne fait pas beau la pluie s'est invitée ce vendredi 30 décembre.

Le support modifié du navpod a été remonté et l'électronicien a rebranché la console du traceur, du pilote et de l'écran de la centrale de navigation. L'artisan qui m'a monté le propulseur va pouvoir fixer le joystick pour finir l'installation.

On voit maintenant le traceur par dessus la barre à roue et plus à travers elle comme c'était le cas. Ce sera bien plus agréable.

J'ai remonté la table du cockpit.

 

Samedi le grand beau est revenu, le vent est passé au nord et a dégagé tous les nuages. Le soleil est presque chaud nous allons pouvoir assister à un feu d'artifice sans pluie.

Nous sommes allé faire quelques courses pour notre repas de réveillon, la ville est animée, c'est sympa cette ambiance de fête ou tout le monde est joyeux et détendu. Nous avons rencontré une troupe musicale avec sa reine des neiges et ses géants, un moment plaisant pour petits et grands.

Le feu d'artifice a tenu toutes ses promesses, une fois de plus grandiose ce spectacle de sons et de lumières. Après un passage au relais culturel, pour respecter la tradition du champagne et des petits fours, nous sommes rentré au bateau pour passer ce réveillon en tête à tête.

Et à minuit que croyez-vous qu'il arriva ? nous nous sommes souhaitez une bonne année 2017.

Nous vous souhaitons à tous une très belle année 2017, qu'elle vous apporte santé, bonheur et réussite dans tous vos projets.

 

Les modifications du support du navpod avant photo de droite et après photos de gaucheLes modifications du support du navpod avant photo de droite et après photos de gaucheLes modifications du support du navpod avant photo de droite et après photos de gauche

Les modifications du support du navpod avant photo de droite et après photos de gauche

la reine des neiges et ses géantsla reine des neiges et ses géantsla reine des neiges et ses géants

la reine des neiges et ses géants

l'embrasement de la mairie toujours aussi fabuleux !l'embrasement de la mairie toujours aussi fabuleux !
l'embrasement de la mairie toujours aussi fabuleux !l'embrasement de la mairie toujours aussi fabuleux !

l'embrasement de la mairie toujours aussi fabuleux !

Voir les commentaires

Modifications

30 Décembre 2016 , Rédigé par Claude Publié dans #La préparation du bateau

Gwendal devrait rester hors de l'eau jusqu'à mi voir fin janvier 2017 !

Cela va lui permettre de sécher ce qui n'est pas mauvais pour sa coque

D'ici là nous aurons changé le support inox de la barre à roue pour intégrer le joystick du propulseur et fini son installation.

On viendra passer le nouvel an à bord sur l'aire de carénage des Saintes Maries !

On ne peut pas rater le feu d'artifice et son ambiance pour cause de bateau au sec.

Ce village est devenu aussi un peu notre village, on s'y sent bien, on s'y sent chez nous.

Voir les commentaires

Grand beau aux Saintes Maries

10 Décembre 2016 , Rédigé par Claude Publié dans #La préparation du bateau

Vendredi soir, nous décidons que nous irons au bateau samedi et dimanche pour essayer de réaliser la maquette du portique.

Cela sera pratiquement un aller-retour mais quand on aime on ne compte pas !

Samedi matin la voiture est chargée et nous prenons la route à 8h15. Il fait frisquet en Savoie, - 6°

L'alerte pollution est en place avec son obligation de réduction de vitesse.

Nous arrivons aux Saintes sous un grand soleil et 16°, oui vous avez bien lu + 16°.

Après un rapide repas, nous nous attelons à la réalisation du portique avec des tubes en PVC. François nous à préparé les plans.

 

J'avais commencé le montage en Savoie, nous avons ajusté les dimensions au pied du bateau.

 Le montage sur le bateau est un peu spartiate mais nous y arrivons. Le résultat est plutôt satisfaisant. Cela nous donne une très bonne idée de ce que sera l'installation définitive comme vous pourrez le voir sur les photos.

On va maintenant pouvoir affiner le projet avec François pour positionner les différents équipements de ce portique.

Dans l'après-midi le patron du chantier pour le propulseur nous rejoint pour faire un point. Il y a un problème avec l'installation du joystick. On va devoir modifier la colonne inox à la barre pour intégrer un logement pour ce joystick.

Un artisan local rencontré un peu par hasard va pouvoir me faire ce travail. Elle est pas belle la vie !

On va aussi devoir changer le répartiteur de charge, il manque une sortie sur l'actuel.

Le propulseur est posé, les déflecteurs d'eau aussi et l'anti-fouling est même mis dans le tube et sur les pâles d'hélice.

Le pic avant à été cloisonné pour protéger le propulseur et la batterie. La jointure tube / coque à été consolidée avec de la résine et du tissu. L'odeur de résine est prenante dans tout le bateau. Il fait beau, nous en profitons pour tout ouvrir.

Je profite de ce passage au bateau pour reprendre les dimensions du plateau de la jupe pour pouvoir le refaire tranquillement en Savoie, de prendre les mesures des nouveaux winchs pour leur faire une protection.

Je change le tuyau d'arrivée d'eau du wc arrière qui est trop court et ne permet pas une boucle siphon suffisante. Nous avions pu vérifier, lors de la venue de mon ami Alain, qu'en cas de non-fermeture de la pompe mécanique le wc se remplissait tout seul et débordait. Je vous laisse deviner ce qu'aurait pu être la suite avec un tel oubli.......

préparation dans la salle à manger puis au pied du bateaupréparation dans la salle à manger puis au pied du bateaupréparation dans la salle à manger puis au pied du bateau

préparation dans la salle à manger puis au pied du bateau

ajustement et montage avec des tubes en PVC et du scotchajustement et montage avec des tubes en PVC et du scotchajustement et montage avec des tubes en PVC et du scotch

ajustement et montage avec des tubes en PVC et du scotch

le portique s'intègre bien à la ligne du bateaule portique s'intègre bien à la ligne du bateaule portique s'intègre bien à la ligne du bateau

le portique s'intègre bien à la ligne du bateau

le propulseur Side-power est en placele propulseur Side-power est en placele propulseur Side-power est en place

le propulseur Side-power est en place

dans le pic avant, la batterie, le propulseur et le coffragedans le pic avant, la batterie, le propulseur et le coffragedans le pic avant, la batterie, le propulseur et le coffrage

dans le pic avant, la batterie, le propulseur et le coffrage

la prochaine fois on le pose sur le toit !

la prochaine fois on le pose sur le toit !

Voir les commentaires

Gwendal à terre

4 Décembre 2016 , Rédigé par Claude Publié dans #La préparation du bateau

Comme prévu, Jeannine, Baptiste, Sébastien et moi, nous nous sommes retrouvés au bateau le jeudi 1er décembre, nous sortons le bateau de l'eau à 8h30 le lendemain.

Vendredi matin comme convenu, nous quittons notre emplacement pour rejoindre la darse en marche arrière. Le travelift se met en place, nous étarquons les bastaques avant de démonter le pataras.

Gwendal sort lentement de l'eau, c'est toujours un moment fort de voir le bateau s'élever sous le travelift. Sa coque n'est pas très sale et le vélox mis sur l'arbre et l'hélice est très efficace.

Une fois calé sur les bers, nous nettoyons au karcher la coque. Le masticage de la quille réalisé en mai s'avère aussi très efficace, la quille est parfaite.

Le chantier, AM Composite, est informé de la sortie du bateau pour qu'il programme bien son intervention dès le lundi, son patron m'informe qu'il passera le samedi après-midi.

J'ai prévu quelques bricolages, le changement du chandelier, le remontage de l'horloge du bord, cela a été fait le jeudi dès mon arrivée au bateau.

Ce vendredi je souhaite changer, les winch Barlow qui se sont avérés peu efficaces, par des winchs Harken que j'ai trouvé sur un site de petites annonces. C'est Sébastien qui les avait récupéré à Aubagne. Je découvre ces deux winchs, ils sont en très bon état d'apparence mais ils tournent difficilement. Avant d'entamer leur montage il m'aura fallu plus de deux heures de nettoyage des mécanismes. Les engrenages sont couverts d'une graisse sèche et de poussières. Les deux winchs ont été démontés entièrement et plongés dans un bac empli de gasoil. Nous les avons remontés en les graissant avec des produits adéquat, de la graisse harken et de la graisse au silicone. Les winchs tournent avec un joli son, ils ont pris la place des Barlows.

Tout cela nous aura occupé le reste de la journée de vendredi.

On ne le dira jamais assez, on ne met pas n'importe quelle graisse sur les engrenages de winch et surtout pas de graisses épaisses qui ont une tendance à sécher et donc à produire l'effet inverse de celui recherché !

Vivre à bord d'un bateau à sec nécessite une autre organisation, il faut sans cesse monter et descendre à l'échelle pour se laver, faire la vaisselle.... Sébastien revenant des sanitaires, samedi matin à 8h30 nous annonce que le patron d'AM Composite est là et qu'il commence les travaux ! Je sors en toute hâte pour l'accueillir et le saluer. La météo étant clémente il préfère commencer tout de suite car dimanche et lundi on annonce de la pluie.

Pas de temps à perdre, ils sont deux, le pic avant est vidé et on entend déjà la perceuse entrer en fonction. Le bateau est percé ! Ce trou va permettre d'ajuster l'emplacement du perçage définitif pour passer la tige qui servira au traçage pour la découpe de la coque. Les gestes sont précis et coordonnés. Le traçage est fait, la scie sauteuse entre en action, Gwendal a deux gros trous dans sa coque ! C'est assez impressionnant !

Après un ponçage extérieur, intérieur pour ajuster les bords des découpes, l'aspiration des poussières, le tube est positionné, découpé et collé à l'intérieur puis à l'extérieur en lui laissant une surcharge pour réaliser un déflecteur d'eau sur l'avant pour éviter que l'eau ne vienne frapper l'intérieur du tube en navigation.

A 12h15 cette première phase des travaux est finie, ils leur aura fallu 3h30 pour la réaliser !

Jeannine et Baptiste nous ont quitté à 10h30 pour remonter en Ardèche, Jeannine travaille ce samedi après-midi.

Avec Sébastien nous allons changer les ampoules des feux de navigation pour des leds, changer le feu tribord qui était passé à l'eau, tout fonctionne et les leds semblent plus puissantes en éclairage. Et voilà comment on fait des économies d'énergie sur un bateau.

Nous avons changé les bosses du troisième ris et ré-enroulé le génois qui s'était détendu laissant apparaitre la voile. Nous avons lubrifié toutes les rotules des vannes.

A 16h30, Sébastien a pris la route vers Toulon, ce soir il rejoint des copains à Marseille.Je me retrouve seul au bateau. Après une bonne douche me voilà en marche pour trouver une bonne table dans ce village désert. C'est la première fois que je vois aussi peu de monde aux Saintes Maries de la Mer. J'ai trouvé mon bonheur près de l'église ! Je parle d'une pizzéria.

A peine rentré au bateau c'est le déluge, une forte pluie accompagné de vent. Il en sera ainsi toute la nuit. Tous les bruits sont impressionnants, le bateau vibre de partout. Tout se calme au petit matin.

Le vent se relève en milieu de matinée, l'anémomètre affiche 35 nds, j'aimerais mieux être sur l'eau avec Gwendal. Au dehors les kitesurfeurs sont à leur bonheur ! Il ne pleut pas c'est une bonne consolation.

 

 

 

Il faut démonter complètement le Barlow pour accéder aux vis de fixationIl faut démonter complètement le Barlow pour accéder aux vis de fixation

Il faut démonter complètement le Barlow pour accéder aux vis de fixation

Il faut repercer car vous le savez il n'y a rien de standard ! et voilà la belle mécanique en placeIl faut repercer car vous le savez il n'y a rien de standard ! et voilà la belle mécanique en place
Il faut repercer car vous le savez il n'y a rien de standard ! et voilà la belle mécanique en place

Il faut repercer car vous le savez il n'y a rien de standard ! et voilà la belle mécanique en place

Premier perçage pour positionner la tige de traçage puis perçage de positionnement définitifPremier perçage pour positionner la tige de traçage puis perçage de positionnement définitifPremier perçage pour positionner la tige de traçage puis perçage de positionnement définitif

Premier perçage pour positionner la tige de traçage puis perçage de positionnement définitif

découpage à la scie sauteuse, l'épaisseur de la coque est de deux centimètre, un trou de chaque côtédécoupage à la scie sauteuse, l'épaisseur de la coque est de deux centimètre, un trou de chaque côté
découpage à la scie sauteuse, l'épaisseur de la coque est de deux centimètre, un trou de chaque côté

découpage à la scie sauteuse, l'épaisseur de la coque est de deux centimètre, un trou de chaque côté

ponçage, aspiration et positionnement du tubeponçage, aspiration et positionnement du tubeponçage, aspiration et positionnement du tube

ponçage, aspiration et positionnement du tube

3h30 après le début des travaux le tube est collé intérieur, extérieur avec ses déflecteur !3h30 après le début des travaux le tube est collé intérieur, extérieur avec ses déflecteur !3h30 après le début des travaux le tube est collé intérieur, extérieur avec ses déflecteur !

3h30 après le début des travaux le tube est collé intérieur, extérieur avec ses déflecteur !

Baptiste, Sébastien et le capitaine !Baptiste, Sébastien et le capitaine !Baptiste, Sébastien et le capitaine !

Baptiste, Sébastien et le capitaine !

Voir les commentaires