Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La libération !

5 Mai 2021 , Rédigé par Jeannine et Claude Publié dans #La préparation du bateau

Jupiter, lui le maitre du monde, a décidé de donner un peu de liberté au petit peuple !

Aussitôt entendu, aussitôt mis en route pour retrouver notre compagnon Gwendal.

Ce ne sera qu'un aller-retour mais quand même !

Il faut dire que depuis le moi d'octobre 2020 entre confinement, travaux à la maison, reconfinement et sans oublier la règle des 10 kilomètres, dur dur de venir aux Saintes Maries de la Mer.

Nous sommes arrivés le 4 mai 2021 vers 11 h 30 sous un beau soleil.

La commune est un vrai désert, tout est fermé !

Nous avons fait toutes les démarches administratives et les règlements pour notre place au port.

Sur le port c'est une vrai ruche, il n'y a plus aucun ber de disponible pour sortir son bateau afin de caréner et la liste d'attente est très longue, il faut dire que personne n'avait pu caréner l'an passé !

Gwendal se porte en apparence bien, nous venons changer le coude de refroidissement que nous avions prévu de faire en novembre 2020.

En faisant les branchements au ponton, mauvaise surprise le chargeur de batterie ne fonctionne pas !

On vérifie l'arrivée du 220 V, les fusibles du chargeur tout est bon, un contact avec le fabriquant conclura qu'il faut retourner l'appareil au SAV en Bretagne !

Mercredi matin on remplace le coude d'échappement, tout se passe bien, on démarre le moteur pour essai,

le moteur démarre normalement malgré ces sept mois de repos.

On arrête le moteur rapidement, la durite qui lie le coude d'échappement à la boite à eau, fuit !!

La durite a séché et est trop raide pour être serré sur le coude.

Qui a dit que le bateau était un long fleuve tranquille ?

J'ai commandé la durite, on reviendra à la fin du mois de mai pour finir le travail.

J'en ai profité pour faire les tests de l'EPIRB, déclenchement et position GPS tout est bon, j'ai quand même commandé une nouvelle batterie.

Malgré ces quelques soucis, c'est un pur bonheur de retrouver notre bateau avec tous ses bruits, le vent, les sifflements, les poulies et manilles qui grincent.

Sans compter le bercement du bateau !

Un vrai plaisir aussi de retrouver les copains et le personnel du port.

 

souvenirs dans le golfe de Fos, de retour de Marseille à 11 nds de vitesse et après le calme des Saintes Maries
souvenirs dans le golfe de Fos, de retour de Marseille à 11 nds de vitesse et après le calme des Saintes Maries
souvenirs dans le golfe de Fos, de retour de Marseille à 11 nds de vitesse et après le calme des Saintes Maries

souvenirs dans le golfe de Fos, de retour de Marseille à 11 nds de vitesse et après le calme des Saintes Maries

la durite et l'EPIRB
la durite et l'EPIRB

la durite et l'EPIRB

Partager cet article

Commenter cet article