Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chargeur de batteries

28 Novembre 2018 , Rédigé par Jeannine et Claude Publié dans #La préparation du bateau

J'ai récupéré mon chargeur de batteries, CRISTEC, après réparation à l'usine;

Pour moi il était important de comprendre pourquoi cet appareil avait lâché !

J'ai contacté le service après-vente ou j'ai eu le responsable de ce service qui s'est rendu disponible pour répondre à toutes mes interrogations sur la panne de leur chargeur.

J'ai évoqué avec lui l'obsolescence programmé de nombreux appareils et donc pourquoi pas de leur matériel !!

Cinq ans, c'était l'âge de mon chargeur, un gamin quoi ! comment expliquer sa panne ?

Suite aux différents contrôles réalisés en usine, le verdict tombe, la panne est dû à une sur-tension:

L'étage alimentation auxiliaire détérioré

Le contrôleur U14

La résistance R123

Il m'en coutera 132 euros y compris le transport retour.

Après récupération du chargeur, j'ai recontacté le responsable du service après-vente pour qu'il m'explique ce qui aurait pu provoquer cette panne.

La première hypothèse est celle du réseau EDF, difficile à contrôler !

La deuxième celle du démarrage du générateur, il est conseillé de couper tous les circuits pendant la phase de démarrage et de stabilisation du générateur.

La surtension sur le chargeur de batterie et la détérioration des composants peuvent se manifester plusieurs semaines voir plusieurs mois après l'incident !

Le responsable du Service a tenu à revenir sur mes interrogations au sujet de l'obsolescence des appareils, il m'a confirmé que l'entreprise CRISTEC avait une déontologie et une charte de qualité sur la fabrication de leur appareils.

J'avoue avoir apprécié qu'il prenne ce temps pour échanger avec moi.

Il me reste maintenant à remonter le chargeur dans le bateau ce sera chose faite fin décembre, entre-temps j'ai tellement de chose à faire, c'est promis je vous en parle bientôt.

 

 

le chargeur CRISTEC

le chargeur CRISTEC

Partager cet article

Commenter cet article