Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Navigations d'automne

2 Novembre 2016 , Rédigé par Claude Publié dans #navigation

Nous avions invité Jean-claude, Anne-Yvonne, Cécile et Alain pour naviguer durant ce week-end de la Toussaint.

Seul Alain est venu,nous serons donc trois à bord ! tant pis pour nos autres amis ils aurons raté un week-end extraordinaire.

La météo annonçait du beau temps mais peu de vent.

Alain et moi avons récupéré Jeannine à Montélimar avec les courses vendredi midi et une heure et demie plus tard nous étions sur le bateau.

Un grand soleil nous accueillait avec peu de vent comme prévu.

Après le déjeuner, nous avons préparé le bateau pour une sortie dès le samedi matin. Nous avons lâché les écoutes et déverrouillé l'enrouleur du génois, lâché les gardes, enlevé les protections de barre et de grand voile.

Nous avons mis le moteur en marche et testé tous les appareils électroniques. Premier constat, la carte Navionics n'est pas à bord, je l'ai oublié en Savoie, les cartes papier prendront le relais !

Gwendal est prêt à sortir, reste à voir le vent demain.

Samedi matin, l'équipage est sur le pont à 9h. Météo consult s'est trompé il y a du vent sur la zone, 10 à 15 nœuds. On largue les amarres à 9h30, nous hissons la grand voile et déroulons le génois et faisons route vers la cardinale ouest de Beauduc en direction de Fos sur Mer.

Gwendal file sur l'eau c'est très agréable. Le vent monte, à 20 nœuds, il est installé au nord-est. Nous virons à Beauduc et filons maintenant vers Port Camargue, le vent forcit encore à 25 nœuds nous aurons des rafales jusqu'à 28, 29 nœuds. Nous prenons un ris et étrennons la trinquette sur enrouleur. Gwendal marche avec des pointes à 7 nœuds. Nous virons devant Port Camargue, le soleil est avec nous, c'est une balade superbe surtout au regard des prévisions météo erronées. Nous rejoignons les Saintes vers 17h. L'entrée dans les ducs d'albe en marche arrière est à améliorer, on y perd le feu tribord de navigation ! Malgré cela le bilan de la journée est très positif, nous sommes tous les trois ravis.

Dimanche matin 9h, nouvelle heure, la motivation n'a pas baissée, l'équipage est sur le pont. La météo a encore tout faux il y a du vent 10 à 12 nœuds, Gwendal s'engage entre les ducs d'albe, le bateau est bloqué ! quelques secondes pour comprendre qu'une garde est resté coincée sur la filière, trop tard pour le chandelier qui est plié. La garde est coincée, je la coupe pour libérer le bateau et nous voilà sorti d'affaire !

Nous envoyons toute la voile et direction la Grande Motte, Gwendal file comme la veille avec un vent de 15 à 18 nœuds sous un soleil très généreux. C'est du pur bonheur, il fait presque chaud pour ce dernier jour d'octobre. Il est ou le bonheur ? Ne cherchez pas il est là avec nous !! Le vent va nous lâcher à 5 miles des Saintes sur la route du retour, une occasion de décrasser ce bon Perkins pendant un peu plus d'une heure.

Lundi matin, le vent est plus faible 8 à 10 nœuds, on largue les amarres à 10h30 direction Beauduc, la météo annonce une bascule à l' Est avec un renforcissement du vent. Nous glissons sur l'eau à 3 nœuds avec un vent de 6 à 7 nœuds. Après avoir viré devant la cardinale de Beauduc, le vent nous abandonne, la bascule ne viendra pas ! nous en profiterons pour reprendre les points de ris sur les conseils d'Alain, on en profitera aussi pour faire sécher la trinquette qui avait bien été mouillée le samedi. Nous rentrerons au moteur comme la veille. Notre entrée dans les ducs d'albe est presque parfaite.

Le bilan de nos sorties est plus que positif, nous aurons eu du vent, du soleil et ce qui est aussi important des repas digne d'un resto gastronomique grâce aux talents de cuisinière de Jeannine.

Mardi matin tout le monde s'active pour le rangement du bateau, nous quittons les Saintes Maries vers 13h direction la Savoie

 

l'équipage de choc !l'équipage de choc !l'équipage de choc !

l'équipage de choc !

bien manger à bord est un atoutbien manger à bord est un atoutbien manger à bord est un atout
bien manger à bord est un atout

bien manger à bord est un atout

no comment !no comment !no comment !

no comment !

Partager cet article

Commenter cet article