Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Carénage 2016, épisode 3/3

9 Mai 2016 , Rédigé par Claude Publié dans #La préparation du bateau

Carénage 2016, épisode 3/3

Le vent ayant faiblit, les travaux d'extérieur ont pu reprendre sur la coque.

Le ponçage de la coque est au programme essentiellement la partie haute des eaux vives qui cumule les couches d'antifouling.

Jonathan et Sébastien se sont équipés pour un travail laborieux et surtout très sale.

La bonne ambiance est toujours au rendez-vous !

Nos vaillants équipiers vont changer petit à petit de couleur après avoir passer quelques heures de ponçage.

Pendant ce temps Jeannine a frottée la quille à la brosse métallique pour préparer le passage de l'anti-rouille.

Elle a aussi nettoyée l'hélice avec du citron, oui vous avez bien lu, du citron pour rendre au bronze son bel aspect brillant.

Un nettoyage de la coque au nettoyeur à haute pression sera nécessaire pour enlever cette poussière d'antifouling.

Après le ponçage c'est le masticage de la coque et de la quille et à nouveau le ponçage !

L'application de l'antifouling se fera à trois, Jeannine fait la quille, Sébastien les hauts et moi le ventre du bateau.

Gwendal est tout propre et retrouve sa splendeur.

Nous profitons des compétences en mécanique des voisins de ponton et surtout de leur matériel pour nous lancer dans le changement de la bague hydrolube.

Pour commencer il faut démonter l'hélice. Il faut démonter ses trois pâles pour accéder à l'écrou sur l'arbre. L'écrou est bloqué par deux vis à six pans. L'hélice est au sol, on va pouvoir extraire la vieille bague, une formalité me dit-on !

Quelle galère, cela va durer près de trois heures. La vieille bague fait de la résistance, elle s'accroche, l'extracteur s'avère être inefficace. On devra utiliser les grands moyens avec un foret à la Mac Gyver. On va découvrir que le cerclage de la bague est en résine, c'est la raison pour laquelle elle se déforme avec l'extracteur. Le foret sera passé une dizaine de fois pour détruire le maximum du corps en résine et cette fois on en viendra à bout avec l'extracteur.

Gwendal fait le buzz sur le port avec sa bague, on compte jusqu'à dix personnes à son chevet !!

La nouvelle bague nous fait comprendre qu'elle ne se laissera pas faire tout simplement, il faudra poncer son corps en laiton pour l'ajuster dans la chaise d'arbre.

Puis vient le tour du remontage de l'hélice, le montage du corps de celle-ci sur l'arbre ne pose aucun problème, par contre impossible de remonter les pâles, les axes ne rentrent plus dans leur logement. On graisse, on tourne dans tous les sens ces foutus axes, rien y fait. Il est 20h30, je décide d'en rester là, demain sera un autre jour et tout rentrera dans l'ordre !

Le lendemain il faudra meuler le bout des axes pour qu'ils puissent entrer dans leur logement. L'hélice est remontée, on va lui mettre une couche de Vélox, d'abord un primaire de couleur verte puis la couche d'antifouling de couleur blanche. L'arbre recevra le même traitement.

Chacun son coté

Chacun son coté

Le beau travail de Jeannine

Le beau travail de Jeannine

Jonathan, avatar ou schtroumpf ?

Jonathan, avatar ou schtroumpf ?

Sébastien schtroumpf ou avatar ?

Sébastien schtroumpf ou avatar ?

Le pied de Jeannine, accident du travail !!

Le pied de Jeannine, accident du travail !!

Jeannine passe le framéto sur la quille

Jeannine passe le framéto sur la quille

Masticage à l'époxy, toute la quille sera enduite

Masticage à l'époxy, toute la quille sera enduite

Un grand merci à Jean-Paul et Daniel

Un grand merci à Jean-Paul et Daniel

Gwendal fait le buzz !

Gwendal fait le buzz !

L'extracteur

L'extracteur

L'hélice remontée, avec sa couche de Vélox primaire

L'hélice remontée, avec sa couche de Vélox primaire

Gwendal est pret à retrouver son élément

Gwendal est pret à retrouver son élément

Partager cet article

Commenter cet article