Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réveillon de l'an en Camargue

3 Janvier 2015 , Rédigé par Claude

Réveillon de l'an en Camargue

Jeannine et moi étions en vacances depuis le 24 décembre, l'envie de filer vers le sud pour retrouver le bateau était grande.

Mais avant, je voulais finir les travaux de rénovation du teck sur l'assise du siège de barre et le panneau de pont de la baille à mouillage. Il ne fallait pas trainer surtout en respectant les temps de séchage de la colle et des joints, si nous voulions fêter de nouvel an aux Saintes Maries.

Le premier week-end de décembre en nous rendant au salon nautique j'avais pu rencontrer le patron de l'entreprise Directeck et glaner quelques précieux conseils même si ce n'était pas une première pour moi ce travail du bois.

En décapant l'assise je m'étais étonné de la qualité du bois malgré son âge ! mais avant de commencer ce travail je n'avais pas imaginé la difficulté de la tache.

Avant de décaper le panneau de la baille à mouillage, j'ai fait des essais de ponçage avec une idée derrière la tête, celle de poncer le teck du pont pour le recouvrir d'une nouvelle couche plus fine. Ces essais sont venu confirmer mon idée, le bois est sain et sec. Les lattes du pont seront poncées et recouvertes de nouvelles lattes en 6 mm d'épaisseur.

Mais revenons à nos travaux du moment. Après avoir fini de latter l'assise, vient le temps de la pose du joint. J'avoue que ce n'est le travail que j'aime le plus même si c'est cela qui met en valeur l'ensemble.

Après avoir décapé le panneau de baille, avec autant de difficulté, j'effectue quelques recherches sur le web pour la fabrication de la fougère, vous savez cette pièce de bois qui ressemble aussi à un sapin.

Le salon de la maison est transformé en atelier, au garage il fait trop froid ! un vrai bazar.

Ma scie à ruban va s'avérer très utile pour toutes les coupes de biais et ce n'est pas ce qui manque dans cet exercice.

Vient le temps du collage, toujours avec cette colle bi-composant en dosage un pour un, un vrai bonheur. La pose du joint suivra dès le lendemain. Il me reste un jour avant le 31 !

Jeannine piaffe et me demande sans cesse si on va bien aller aux Saintes Maries. La pression est au maximum.

Mercredi matin après un dernier ponçage, je passe deux couches d'huile de teck sur l'assise et le panneau de baille.

On peut charger la voiture Jeannine ! on part aux Saintes.

Le panneau de la baille à mouillage avant !

Le panneau de la baille à mouillage avant !

Un vrai puzzle a réaliser avec patience et minutie

Un vrai puzzle a réaliser avec patience et minutie

La fougère prend forme

La fougère prend forme

La découpe des bois est finie

La découpe des bois est finie

Le collage, chaque pièce de bois doit retrouver sa place !

Le collage, chaque pièce de bois doit retrouver sa place !

Après avoir protègé le bois, la pose du joint

Après avoir protègé le bois, la pose du joint

L'huile de teck est passée, ça brille en contre jour !

L'huile de teck est passée, ça brille en contre jour !

Le panneau de la baille à mouillage a retrouvé sa place

Le panneau de la baille à mouillage a retrouvé sa place

L'assise du poste de barre a aussi retrouvée sa place

L'assise du poste de barre a aussi retrouvée sa place

Partager cet article

Commenter cet article