Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La calanque de Port Miou

31 Octobre 2014 , Rédigé par Jeannine et Claude Publié dans #navigation

La calanque de Port Miou

Nous voilà de retour au bateau, nous avons prévu d'aller nous balader vers les calanques de Cassis.

La météo ne nous est pas favorable pour cette semaine question vent. Il était nord-ouest et il va passer est-sud-est pas très fort mais dans le nez.

Peu importe, on largue les amarres !

Le samedi et le dimanche nous les avons occupé à préparer le bateau, grand nettoyage le bateau est plein de sable, l'inconvénient du port des Stes Maries de la mer, puis installation des équipements de navigation et de sécurité notamment la ligne de vie.

Quelques courses pour compléter les achats de Jeannine et nous voilà fin près sans pression aucune, elle est pas belle la vie !

Lundi 27octobre à 7h48, Gwendal glisse vers la sortie du port, le vent est de 8 nœuds secteur nord-est, le cap est mis au 135 vers la bouée de Beauduc pour sortir de la baie.

Après le passage de la bouée de Beauduc, le vent va forcir à 3, 4 beaufort et basculer à l'est pour s'installer en fin de parcours à l'est-sud-est c'est à dire dans notre nez.

Nous n'avons pas caréné le bateau, cette année pour faute de grue en panne, et cela se sent. J'ai l'impression que l'on se traîne même si par moment nous naviguons à 7 nds.

Vu le vent Gwendal devrait avancer à 9, 10 nds voir plus !

Vers midi, après avoir passé le rail de Fos, les thons nous donnent un spectacle de sauts. Ils sont en chasse et cela saute de partout autour de nous dommage que nous n'ayons pas de ligne de pêche adéquate.

A 17h20 nous sommes au travers de l'île Planier en baie de Marseille le vent a nettement fraîchit. Avec le changement d'heure, il fera nuit dans une heure et la calanque est encore loin. Le moteur vient nous appuyer pour le reste de la route. Nous contournons l'île Riou par l'extérieur, la nuit est largement installée et bien noire. Derrière nous va commencer le balai des ferrys qui partent vers la corse. Pour le premier qui ouvre le bal nous nous demanderons quelques temps si il nous a bien repéré. Nous éclairons la grand voile. Sa trace AIS nous montrera qu'il s'était dérouté pour ne pas nous couler. Ces croissements de gros bateaux sont toujours un peu impressionnant alors de nuit je ne vous dit pas !

Nous arrivons à trouver, sans aucune difficulté, l'entrée de la calanque grâce au traceur sans lui je pense que cela aurait été une autre aventure, il n'y a aucun éclairage d'entrée.

Le mouillage dans la calanque est règlementé, nous prendrons une bouée prévue à cet effet. La calanque part de secteur est-sud-est c'est pas ce que l'on fait de mieux ! Le bateau roule en permanence avec la houle qui entre. La nuit ne sera pas des plus géniale.

Le lendemain, la capitainerie nous propose une des deux places sur ponton, nous nous laisserons faire. Par vent d'est on ne doit vraiment pas hésiter si on peu le faire.

Notre ami Jean-Paul doit nous rejoindre, il a son bateau depuis près de trente ans dans la calanque. Il nous annoncera qu'il décale sont arrivée d'un jour. On part, on reste pour le voir ? On va rester et en profiter pour visiter Cassis et la calanque de Port Pin.

On est proche de la toussaint et c'est incroyable le temps qu'il fait on se croirait en plein été.

Le ciel est au grand bleu et il fait chaud. A Port Pin nombreux sont les touristes qui se baignent dans une eau à 21 degrés.

Mercredi 29, nous avons retrouvé Jean-Paul et mon fils Sébastien qui est venu nous rejoindre pour la soirée étant presque voisin en habitant à Toulon. Ce fût une soirée très agréable avec repas improvisé, à bord, par Jeannine.

Jeudi, après avoir salué Jean-Paul, nous quittons la calanque pour reprendre la route vers notre port d'attache. La météo annonce peu de vent mais toujours est-sud-est ce qui pour nous est idéal, on sera au portant. Le vent nous abandonnera après l'ile Riou, que nous passerons, coté terre entre les iles.

Le reste de la route se fera au moteur jusqu'aux Stes Maries ou nous arriverons après 11 heures de navigation une de moins qu'à l'aller. L'arrivée sur les Saintes est fabuleuse, la mer ressemble à un lac sans vent, quelques bancs de brume survolent l'eau c'est magique. Gwendal est amarré à sa place à 22h30. Demain il nous restera à désarmer le bateau.

Jeannine à la barre et Claude à la cambuse !

Jeannine à la barre et Claude à la cambuse !

Gwendal au mouillage de Port Miou

Gwendal au mouillage de Port Miou

Gwendal au ponton de la calanque de Port Miou

Gwendal au ponton de la calanque de Port Miou

Gwendal au deuxième ponton après avoir laissé la place du premier à un catamaran ! on a rien perdu au change

Gwendal au deuxième ponton après avoir laissé la place du premier à un catamaran ! on a rien perdu au change

Sur la route du retour, il y a pire dans la vie !

Sur la route du retour, il y a pire dans la vie !

Passage de l'ile Riou par l'intérieur

Passage de l'ile Riou par l'intérieur

Sur la route du retour un ferry qui arrive a Marseille

Sur la route du retour un ferry qui arrive a Marseille

La nuit prendra vite le relais il est 18h20 !

La nuit prendra vite le relais il est 18h20 !

Partager cet article

Commenter cet article